top of page
Rechercher

Anne Teresa De Keersmaeker présente Sand / Encore 1Été lors de la conférence Belgian Science for Climate Action

Un ajout remarquable a été annoncé à la dernière minute à la première édition de la conférence Belgian Science for Climate Action , qui se tiendra à Bruxelles les 19 et 20 février 2024. Rosas , la compagnie de renommée internationale créée par la danseuse et chorégraphe belge Anne Terese De Keersmaeker présentera une performance récente sur scène lors de la première journée de la conférence. Même s'il est rare de voir une compagnie de danse participer à une conférence scientifique, la pièce elle-même s'inscrit totalement dans le thème de la conférence, à savoir les causes et les conséquences des extrêmes climatiques.

En juin 2023, Anne Teresa De Keersmaeker a presenté Sand/Encore 1Eté dans le cadre du Festival de l'histoire de l'art dans le Château de Fontainebleau. On savait que les écrivains du 19ème siècle pouvaient être des “voyants” – moins qu’ils étaient parfois visionnaires.


En 1872, alors que Fontainebleau est menacée par d’importants projets de déforestations, George Sand prend la plume pour défendre ce monument  naturel. Son plaidoyer est en réalité un manifeste écologiste tragiquement prophétique : devançant d’un siècle les travaux du Club de Rome, Sand prédit avec une précision vertigineuse les excès du capitalisme et la réalité du dérèglement climatique — destruction de la couche d’ozone, disparition des forêts, assèchement des sols...


Anne Teresa De Keersmaeker a été frappée par l’actualité de ce texte rédigé il y a 150 ans, et pourtant plus pertinent que jamais: tout comme pour George Sand, savoir faire corps avec la nature est fondamental pour la chorégraphe. Des éléments (le feu, l’eau, l’air, la terre et le métal) aux spirales de Fibonacci (présentes dans les minéraux, les végétaux ou le cosmos) en passant par la murmuration des oiseaux, son œuvre traduit inlassablement les processus du monde naturel, qu’elle étend dans l’espace et le temps.


Pour donner voix et corps au texte de George Sand, De Keersmaeker invite la performeuse Synne Elve Enoksen. Leur première rencontre artistique remonte à Somnia (2019), qui se déroulait dans le bois de Gaasbeek, puis s’est poursuivie dans cette Forêt (2022) d’images que constitue le musée du Louvre. Dans Sand/Encore 1Eté, Synne Elve Enoksen nous propose de cheminer avec elle tout au long d’une promenade chorégraphique clairsemée de contrastes: entre la vivacité du texte et la lenteur de la marche, entre le temps long propre à la nature et l’urgence de la situation climatique.


Droit d'auteur : Anne Van Aerschot

Comments


bottom of page