top of page
Rechercher

Naomi Oreskes visite le Centre Belge du Climat

Les 13 et 14 décembre 2023, le Professeur Naomi Oreskes était en visite en Belgique à l'occasion du doctorat honorifique qui lui a été décerné par le Université Libre de Bruxelles pour ses réalisations significatives dans le domaine scientifique.


Naomi Oreskes a à peine besoin d'une introduction. Sa carrière universitaire a débuté en géologie, en tant qu'assistante de recherche au département de géologie et en tant qu'assistante d'enseignement dans les départements de géologie, de philosophie et des sciences appliquées de la terre à l'Université de Stanford. Plus récemment, après avoir été pendant 15 ans professeur d'histoire et d'études scientifiques à l'université de Californie (San Diego), Mme Oreskes est devenue en 2013 professeur d'histoire des sciences et professeur affilié de sciences de la terre et des planètes à l'Université de Harvard.


Elle a travaillé sur des études de géophysique, de questions environnementales telles que le réchauffement climatique et d'histoire des sciences. En 2010, Oreskes a co-écrit avec Eric M. Conway Merchants of Doubt, qui a identifié certains parallèles entre le débat sur le changement climatique et des controverses publiques antérieures, notamment la campagne de l'industrie du tabac visant à obscurcir le lien entre le tabagisme et les maladies graves. 


La professeur Oreskes a donné de nombreuses conférences et a remporté de nombreux prix, notamment la médaille Francis Bacon 2009 pour une recherche exceptionnelle en histoire des sciences et de la technologie, le communicateur de l'année 2011 sur le changement climatique, la citation présidentielle de 2014 de l'American Geophysical Union pour la science et la société, entre autres. En 2017, elle a été intronisée à l'Académie américaine des arts et des sciences

 

Le Centre Belge du Climat a profité de la visite de la professeur Oreskes' visite en Belgique, pour l'inviter dans ses bureaux et organiser une table ronde sur le thème 'Penser l'avenir, Imaginer le présent'.


La table ronde s'est concentrée sur les questions d'avenir liées aux défis socio-environnementaux, le rôle que la fiction peut jouer dans le développement d'un récit collectif sur des futurs (non) désirables et la quête d'une société plus juste et plus durable, qui contribue à l'émergence d'actions transformatrices dans le présent.


Parmi les autres intervenants figuraient Delphine Misonne (UCL-St-Louis), Anne Snick (Club de Rome) et Yves De Weerdt (VITO). Outre les sujets mentionnés ci-dessus, le panel a également réfléchi à des sujets d'actualité plus récents (la réunion a eu lieu le jour de clôture de la conférence COP28 à Dubaï, où un accord historique a été conclu sur la transition vers l'abandon des combustibles fossiles).







Comments


bottom of page